Little is known about Grétry’s six youthful string quartets op. 3. They appear to have been composed and performed while this Liège composer was living in Rome, and are his only chamber music publication. These graceful and vivacious pieces were probably well received by the public of the time, which was sensing the beginnings of a stylistic renewal with an emphasis on expressivity and elegance.


Œuvres de jeunesse, les Six quatuors opus 3 de Grétry restent en marge d’une production principalement lyrique. Nous manquons toutefois de détails précis sur la fonction première de ces pièces. Alors que certains historiens prétendent qu’il s’agissait à l’origine des Sinfonie auxquelles les parties de cors et hautbois auraient été ôtées, il semble pourtant que les quatuors aient été joués tel quel lors de son séjour à Rome. Grétry utilise dans ces quatuors un schéma harmonique et formel très classique. Par ailleurs, il traite les instruments comme s’il s’agissait de voix, dévoilant ainsi une grâce ingénue, une expression naturelle et spontanée des sentiments, plus qu’une force d’écriture. Ces pièces teintées de légèreté, leur allure entraînante, ont probablement plu au public de l’époque qui pressentait un renouveau stylistique au service de l’expression et de l’élégance.Œuvres de jeunesse, les Six quatuors opus 3 de Grétry restent en marge d’une production principalement lyrique. Nous manquons toutefois de détails précis sur la fonction première de ces pièces. Alors que certains historiens prétendent qu’il s’agissait à l’origine des Sinfonie auxquelles les parties de cors et hautbois auraient été ôtées, il semble pourtant que les quatuors aient été joués tel quel lors de son séjour à Rome. Grétry utilise dans ces quatuors un schéma harmonique et formel très classique. Par ailleurs, il traite les instruments comme s’il s’agissait de voix, dévoilant ainsi une grâce ingénue, une expression naturelle et spontanée des sentiments, plus qu’une force d’écriture. Ces pièces teintées de légèreté, leur allure entraînante, ont probablement plu au public de l’époque qui pressentait un renouveau stylistique au service de l’expression et de l’élégance.

1 Scroll to Top